SOS pour les Animaux

Accueil

Site dédié aux animaux qui méritent d'être respectés et protégés contre toutes les cruautés qu'ils subissent !

Vous êtes témoin d'actes de maltraitance sur un animal ? : Ne restez pas sans agir ! Contactez une association de protection des animaux, la police ou la gendarmerie.

Les animaux 26

La bêtise humaine et la cruauté me choquent chaque jour davantage. Les actes de barbarie perpétrés par l'humain à l'encontre des animaux, des êtres innocents et sensibles, ne s'arrêtent jamais. L'horreur n'a ni limite, ni couleur, ni frontière. L'être humain est le même partout.

Les animaux sont  plus que nos amis,  ils font partie intégrante de notre vie et de notre équilibre , ils sont nos compléments, toujours là auprès de nous à nous consoler, à nous aimer et à nous protéger...Ce ne sont ni des jouets ni des objets  mais des êtres plein de vie et d'amour , alors STOP à cette bêtise humaine , STOP à cette maltraitance inutile et gratuite et OUI pour un juste partage  et un vrai RESPECT pour nos animaux.. MERCI pour eux.                                                                                                                                                                     

 

 

 

NON

A

L'ABANDON

 

 

 

NON

A

L'ABANDON

                                                                                   Dites non à l'abandon !                                                                                      En vacances ! 

Pourquoi prendre un animal pour l'abandonner ensuite ?

Chaque année, et principalement à la veille des vacances, des milliers de chiens et chats sont brutalement abandonnés dans des conditions parfois atroces. Il faut avoir été bénévole dans un refuge pour constater la détresse d'un animal qui a été lâchement abandonné sur la voie publique ou en forêt, celui ci arrive complètement désorienté, apeuré et triste, certains refusent même leur nourriture les premiers jours, leur regard nous en dit long sur leur détresse, ils s'ennuient, ils dépriment ,c'est pourquoi si vous souhaitez  adopter un animal votre décision doit être un acte responsable et murement réfléchi, cet animal à un passé qu'il ne peut oublié car si celui ci a été maltraité ou si on lui a laissé tout faire,  il faudra du temps de la patience et de l'amour pour lui redonner confiance ou pour le rééduquer afin d'éviter à ce nouveau compagnon de connaitre une nouvelle fois les blessures de la vie si traumatisantes, si votre choix se porte sur l'acquisition d'un chiot pensez que son éducation doit être faite dans la douceur et le jeu, les coups sont à bannir,  si vous rencontrez des problèmes récurrents rapprochez vous d'un éducateur canin qui saura vous conseiller afin de vivre en harmonie avec votre fidèle compagnon , pensez également aux frais de vétérinaire , parfois importants, qu'il faudra assumer ...

Moi je pars avec mon animal !

              

Votre animal de compagnie  reconnu comme être vivant doué de sensibilité doit être considéré comme un membre de la famille à part entière, votre devoir est de l'assumer en toutes circonstances et non pas de le jeter pour partir en vacances, lorsqu'il a cessé de plaire ou qu'il soit devenu trop âgé. N'oubliez pas qu'il vous est fidèle lui !                                                    

Votre animal a fugué :        

Contactez le refuge de votre région qui enregistre tous les appels téléphoniques concernant les personnes dont l’animal a fugué afin de pouvoir les rappeler si leur animal est signalé trouvé ou arrivé à la fourrière. Renseignez vous auprès, de votre mairie, de la Police Municipale, des vétérinaires des alentours, mettez des annonces chez les commerçants du quartier ( sans mentionner le numéro du tatouage ou de la puce de votre animal sur celles ci ) ainsi que sur les réseaux sociaux , si votre animal n'est pas tatoué joignez une photo à vos affiches .  Pour les chiens ou les chats vous pouvez prévenir:   L' ICAD 112/114 rue Gabriel Péri  94246  L'Hay les roses Cédex Tél. N° AZUR 0810 778 778

IMPORTANT : Vous aimez  votre animal pourtant celui-ci n'est ni tatoué ni identifié par puce électronique alors que la loi du 6 janvier 1999 oblige à identifier les animaux nés après cette date et âgés de plus de 4 mois, comme la loi les y oblige votre animal sera obligatoirement  identifié à vos frais pendant son séjour en fourrière .

N'oubliez pas de signaler vos changements d'adresse et de numéros de téléphone aux fichiers canins ou félin

Difficultées financières 

Ecole vétérinaire :  Consulter une école vétérinaire qui, pour permettre à leurs élèves de s'exercer,  accueillent et soignent les animaux sous la surveillance de formateurs confirmés, les élèves exécutent tous les soins, des plus basiques aux plus avancés. Les plus : entre - 50% et - 70% sur la facture et une capacité à prendre en charge la quasi-totalité des animaux de compagnie (des plus communs aux plus exotiques). Les moins : les convocations sont souvent longues à obtenir et il faut être très flexible sur les horaires pour espérer obtenir un rendez-vous. Une fois sur place, il faut encore une fois être patient et attendre sagement son tour. Malheureusement, il n'existe que 4 écoles en France (Lyon, Maison-Alfort, Nantes, Toulouse).

La SPA : une aide pour les petits revenus, La Société Protectrice des Animaux dispose de 12 dispensaires repartis à travers toute la France. Ils ont pour vocation d'apporter un soutien aux maîtres ayant de faibles ressources. Le maître doit justifier de sa situation (un avis d'imposition, RMI, etc.), le prix des prestations sera calculé en fonction.
Le plus : une opportunité pour les personnes démunies d'apporter les soins nécessaires à leur compagnon. Le moins : uniquement pratiqués sur des animaux identifiés par une puce ou un tatouage, les soins se limitent souvent à la vaccination, l'immatriculation ou la stérilisation.

Fondation et associations.

Le manque d'argent ne doit pas obliger un maître à laisser son animal souffrir. Et pour aider les personnes démunies, des initiatives privées existent :

Fondation Assistance aux Animaux : maisons de retraite, dispensaires, centres d'accueil, il est possible de venir y faire soigner son compagnon. Radiographies, vaccins ou actes chirurgicaux sont prodigués sur rendez-vous, en contrepartie du remboursement des frais : une alternative permettant d'économiser presque 70%.

Vétérinaires pour tous : cette association propose, sous condition de ressources, de prendre en charge votre chien ou chat en cas d'urgence.

Certains vétérinaires peuvent vous consentir des facilités de paiement. Mais pour affronter au mieux les dépenses de santé de votre compagnon, vous pouvez souscrire une assurance santé. La prévoyance permet toujours de limiter l'impact sur votre budget d'un passage chez le vétérinaire en cas de pépin !

              

                          Les maires doivent prendre toutes dispositions propres à empêcher                                        Vous êtes témoin 

                                                       la divagation des chiens et des chats.                                                                                de maltraitance,          

Trouve pm wince

Article 213-4 du code rural:-Les maires peuvent ordonner que les chiens soient tenus en laisse et soient muselés. Ils prescrivent que les chiens et les chats errants et tous ceux qui seraient saisis sur la voie publique, dans les champs ou dans les bois, seront conduits à la fourrière où ils seront gardés pendant un délai franc de huit jours ouvrés. Les propriétaires des animaux identifiés sont avisés par les soins des responsables de la fourrière. Les propriétaires, locataires, fermiers ou métayers ont le droit de saisir ou de faire saisir par un agent de la force publique les chiens et les chats que leurs maîtres laissent divaguer dans les propriétés privées. Les animaux saisis sont conduits à la fourrière. La capacité de chaque fourrière est constatée par arrêté du maire de la commune où elle est installée. Passé les délais fixés au premier alinéa du présent article, si l'animal n'a pas été réclamé par son propriétaire, il est considéré comme abandonné et devient la propriété du gestionnaire de la fourrière. Après avis du vétérinaire les animaux passent de la fourrière au refuge qui est seul habilité à les proposer à  l'adoption à un nouveau propriétaire. Les animaux ne peuvent être restitués à leur propriétaire qu'après paiement des frais de fourrière..

     ne restez pas sans agir !

 

 

 

 

 

 

Contactez une association de protection des animaux, la police ou la gendarmerie.

Indiquez vos coordonnées, adresse, numéro de téléphone ou l'on puisse vous joindre . Précisez l'adresse complète de la personne incriminée et relatez les actes de cruauté ou  de maltraitance que vous avez constaté votre anonymat est garanti .

 liste des associations :  Cliquez ici

       

Des animaux sauvent des hommes à notre tour de sauver des animaux !

Leur aide est très précieuse pour aider les sauveteurs à retrouver des survivants suite à des avalanches , des séismes, des catastrophes naturelles, des noyades , et lors des attentats.

Alors à notre tour sauvons les animaux de la cruauté de certains hommes et ne restons pas indifférents à leur souffrance

Intervention5
Chien eau
Chienseismea
Soldat 1
Chiens police
Soldat 2

Ils sont immatriculés  comme des fonctionnaires .. Remerciements, hommage  et respect  pour ces hommes  et ces chiens qui  risquent leur  vie pour  notre  sécurité

Cliquez sur  Webmasters39 refuges et associations ou adopter 

 

Cruel 4 1
Mouton

Attention à Internet !  

De plus en plus de chiens, chats adultes ou bébés à donner ou à vendre sur des sites Internet dans des annonces où voitures, mobilier, animaux etc... sont proposés. Nous rappelons qu'un animal n'est pas un objet mais un être vivant, il est donc impératif de prendre des garanties sur les personnes à qui l'on donne ou l'on vend celui-ci .

Les associations de défense des animaux savent combien des individus sans scrupules se fournissent ainsi facilement en animaux dans des buts peu avouables, voire franchement sordides mais très lucratifs (animaux destinés aux LABORATOIRES pour des expériences, animaux dont les peaux sont vendues dans certains pays dont la Suisse etc..) 

L’animal est devenu un objet que l'on écoule sans scrupules auprès du premier venu. Rares sont les personnes qui sont conscientes  de la responsabilité que représente le fait de le confier à un inconnu. Une partie de ces animaux donnés ou achetés pour un anniversaire, pour un Noel ou tout autre occasion se retrouveront tôt ou tard dans un refuge lorsqu'ils auront cessés de plaire.

Il est impératif que certaines personnes cessent de faire reproduire leur animal dans un but lucratif, que les acquéreurs potentiels n'achètent plus leurs chiots n'importe où et que ceux qui possèdent des chats les fassent stériliser ou castrer. 

Rappel de la loi , 

Toutes personnes qui cède ou vend un animal doit le vendre tatoué ou pucé et vacciné, c'est obligatoire et c'est une garantie pour l'acheteur de retrouver son compagnon en cas  de fugue. 

Attention aux arnaques ! 

Certaines personnes répondent aux annonces sur Internet qui proposent de donner un chien ou un chiot par une personne habitant l'étranger et le chiot doit être expédié par transport bien souvent d'un pays d'Afrique (le Togo )  bien sûr on vous propose le chiot gratuitement mais on vous parle de frais de transport et aussi de frais de douane , c'est de l'arnaque, alors un conseil laisser tomber, les personnes qui ont répondu à ces annonces  en sont pour leurs frais elles ont versés de l'argent et n'ont jamais vu de chiot, il y a suffisamment de chiots en France à acheter chez des éleveurs sérieux ou à adopter dans les refuges.

Il est grand temps que les gens prennent enfin conscience que l'animal, comme tout être humain et comme la nature à le droit au respect car il est le fruit de la création.

Fleur182

Comme pour beaucoup d'entre nous la perte d'un animal si cher à notre cœur est très douloureuse  et nous pensons aux bons moments passés ensemble

Vous pouvez lui rendre un hommage virtuel , que vous pourrez revoir lorsque vous penserez à lui, sur le site 

HOMMAGE A NOS ANIMAUX DISPARUS  

http://www.hommageanosanimauxdisparus.com/

 

Cavalier kc
  1. La fin d’un juteux négoce .
  2. Pn Une enquête du SNPCC sur le site LE BON COIN .
  3. Dans une étude sur les petites annonces parues sur le site Le Bon coin pendant une semaine, le SNCPP tire la sonnette d’alarme d’une « concurrence déloyale avérée ». Sur l’étude d’une semaine de petites annonces, le syndicat trouve un chiffre d’affaires pour la vente des chiots et des chatons de 15 673 167 €. La vente des chatons représente 9 % des ventes globales. En comparant les ventes des professionnels et des particuliers en chiots et chatons, le SNCPP affirme que le chiffre d’affaires des professionnels est de 3 273 355 €. Celui des particuliers est de 12 399 812 € (hors TVA). Pour exemple, en Haute-Normandie, la vente de chiots par des professionnels atteignait 147 519 euros, 10 841 pour les chatons. Et chez les particuliers 528 500 euros pour les chiots et 52 885 euros pour les chatons
  4. Ainsi, en France, sur une seule semaine alors que 20,88 % du chiffre des ventes de chiots et de chatons est réalisé par des professionnels, 79,12 % sont réalisés par des particuliers. À la suite de cette enquête, une pétition a été lancée. Elle a recueilli plus de 10 000 signatures à ce jour.
  5. La vente des chats et chiens sur Internet sera dès janvier 2016 interdite pour les particuliers. Ou du moins elle deviendra très compliquée. Une ordonnance ministérielle relative au commerce et à l’élevage canin et félin va être publiée. Elle est comprise dans le texte de la loi d’avenir sur l’agriculture et va modifier certains textes du code rural. Parmi les mesures : la déclarations par les particuliers de toute naissance d’une portée de chiots ou de chatons devient obligatoire ; l’interdiction de recourir à certains moyens de communication pour les proposer à la vente. À compter du 1er janvier 2016, la publication de petites annonces gratuites de cession de chiens et de chats, notamment en ligne, nécessitera obligatoirement la mention d’un numéro de Siren [Système informatique du répertoire des entreprises – l’identifiant de neuf chiffres attribués par l’Insee à toute personne juridique, physique ou morale, N.D.L.R.] valide.
  6. Harmoniser la reproduction. 
  7. La responsabilité des annonceurs sera, de ce fait, engagée.
  8. « Il s’agit de l’article 55.6 de la loi d’avenir, explique-t-on au bureau de la protection animale du ministère de l’agriculture. L’objectif de cette ordonnance est multiple. Tout d’abord, lutter pour la protection animale et contre  les abandons. Actuellement, on trouve de nombreuses offres de chiens et de chats sur internet, il s’agit de mieux encadrer cette production. S’il y a moins d’achat sur internet, cela permettra, de lutter contre les nombreux abandons l’été… »
  9. L’autre objectif du ministère est d’aménager les règles de reproduction des animaux de compagnie. « Cela permettra d’assurer de meilleures conditions sanitaires aux acquéreurs, d’harmoniser l’ensemble de la filière et d’éviter la concurrence déloyale de faux particuliers qui génèrent de gros revenus. » En abaissant le seuil de définition d’un éleveur, l’Etat vise ainsi à épurer un marché parallèle où de trop nombreux abus sont commis. En plus du numéro d’identification de l’animal, le numéro de Siren permettra de remonter jusqu’aux éleveurs. « Désormais, les particuliers qui faisaient commerce seront considérés comme professionnels parce que l’on ne s’improvise pas éleveurs, qu’un chat ou un chien sont des êtres sensibles et qu’il faut avoir un statut pour des gens parfois peu scrupuleux qui ne veulent pas répondre à des obligations fiscales ou sanitaires. »
  10. Fini donc les revenus « complémentaires » non déclarés au fisc. Le ministère affirme que des contrôles auront lieu. Des sanctions de quatrième catégorie sont prévues. L’absence du numéro de Siren coûtera jusqu’à 7 500 euros. S’il s’agit d’un faux numéro des poursuites pénales seront engagées. Grâce à ce numéro, les services fiscaux pourront plus facilement cibler leurs contrôles.
  11. « Déjà, beaucoup de gens oublient aujourd’hui que pour une portée de six chiots vendus 500 euros chacun, il faut l’inscrire dans sa déclaration d’impôt », remarque-t-on au ministère.
  12. L’institution compte également sur les community-managers et modérateurs des sites internet spécialisés dans les annonces de ventes en ligne pour « trouver la bonne méthode » afin que « les bonnes annonces soient publiées » à, l’avenir…
  13. La fin d’un juteux négoce

Du côté des sociétés de défense des animaux on est satisfait. « C’est une bonne chose. Souvent les gens qui font des achats sur internet le font sans réfléchir, juste après avoir vu une photo. Acheté le vendredi, on amène le chien à la SPA  le lundi  ces personnes n’ont pas réfléchi aux conséquences de posséder un animal, souligne Michel Bénard de la SNPA à Rouen. Mais il y a tellement à faire pour réduire les trafics et les maltraitances aux animaux que l’on peut être un peu sceptique de ce nouveau texte alors qu’il en existe déjà, mais je souhaite que cela marche.

Explication: texte de loi Sanctions encourues pour Abandon, sévices graves et actes de cruauté  .Abandonner un animal est passible de :2 ans d'emprisonnement, et 30 000 € d'amende.

Parmi ceux qui abandonnent leur animal en foret ou sur la voie publique combien d"'entre eux ont été punis  

Un animal n’est pas un objet. Il faut laisser les professionnels s’occuper du commerce et surtout l’interdire aux particuliers en leur rappelant que la stérilisation est aussi le meilleur moyen de lutter contre tous excès ».

Les mêmes obligations que nous.

Présidente du Syndicat national des professions du chien et du chat (SNCPP) Anne-Marie le Rouel explique les enjeux pour les 700 professionnels (comportementalistes, éleveurs, gérant de pensions ou toiletteurs…) qu’elle représente.

Avez-vous joué un rôle dans la rédaction de l’ordonnance ? < « Lorsqu’en juillet 2014, le ministre nous a prévenus que la TVA des professionnels de l’élevage canin ou félin allait passer de 7,5 % à 20 % - ce que beaucoup d’élevages ne peuvent supporter comme augmentation – nous avons demandé que toutes les personnes vendant des chiens ou des chats soient considérées comme éleveurs.

Quelles seront les particularités de cette ordonnance ?

< « Elle va abaisser le seuil à la première portée, ce qui permettra d’éviter la concurrence déloyale de particuliers qui vendent leurs animaux. On ne peut pas demander à une profession de subir une telle hausse de TVA sans contrainte pour les particuliers qui font de l’élevage sans rien payer à l’Etat… »

Y aura-il des dérogations ?

< « Oui, uniquement pour les personnes qui vont produire une première portée s’il s’agit d’animaux de race, inscrit au LOF [Livre des origines français]. Cette dérogation sera par foyer fiscal, car certains trichent en déclarant les portées sous le nom de jeune fille ou du mari. »

Quelles seront les obligations ?

Avez-vous joué un rôle dans la rédaction de l’ordonnance ? < « Lorsqu’en juillet 2014, le ministre nous a prévenus que la TVA des professionnels de l’élevage canin ou félin allait passer de 7,5 % à 20 % - ce que beaucoup d’élevages ne peuvent supporter comme augmentation – nous avons demandé que toutes les personnes vendant des chiens ou des chats soient considérées comme éleveurs.

Des contrôles sont-ils prévus ?

< « Ce qui est prévu, c’est que sur les sites de ventes en ligne il y ait le code Siren, ou Siret, du vendeur, mais aussi un numéro de portée qui n’est pas le numéro d’identification de la femelle. Â travers cette législation, nous espérons arriver à un retour à l’équilibre du marché.

Nous avons le soutien des SPA pour lutter contre les abandons d’animaux. Beaucoup de chiens ou de chats qui finissent chez eux proviennent de ces marchés parallèles. Chiens et chats ne sont pas des biens jetables comme un simple appareil ménager ! »

Source article Paris-Normandie du 19.10.2015 )         

Abandon 6
29216307 496149650782894 1431059858664194048 n
Abandon 7